100% récup et 100% fait main

J'ai trouvé à la cave un carton de papiers de l'école Normale d'institutrices de Montpellier, héritage de la grand mère de Renaud. Ces en-tête de lettres étaient en service en 1950.

Un peu vieilli mais juste ce qu'il faut, et en nombre suffisant pour en faire des carnets.

J'ai commencé par un pli…

Bien, j'en ai une petite collection, la première étape est faite…

Des petits trous bien alignés pour la couture…

Pour la suite, j'ai raccourci les fils et les ai cachés sous une petite couverture un peu plus épaisse que le papier…

Du fil, une aiguille, les yeux en face des trous, et de la patience…

Il me reste maintenant à les “habiller“… affaire à suivre…


Écrire commentaire

Commentaires : 0